Home Sweet Home

 Et voilà.. la boucle est bouclée !

La Trapanelle a fait son retour depuis la Mongolie dans un container, par le Transsibérien.

Six mois plus tard je la récupère en Allemagne et la rapporte sur Toulouse.

Image

Elle redémarre au 3ème coup de kick, mais les 20.000 km jusqu’en Mongolie ont laissé des traces : culbuteurs, géométrie, pneus, filtres, carrosserie, ampoules, roulements..

Quelques réparations seront nécessaires pour la remettre « sur roues » !

Publicités